LE MAP

Pour une agriculture éthique et paysanne

Accueil > NOS POSITIONS > La Saint Eloi > Le Conseil de la Saint-Eloi

Le Conseil de la Saint-Eloi

jeudi 17 septembre 2015, par Klaude Charlier

Pour la refondation du mouvement, le Conseil de la Saint-Eloi

Stratégie de survie ou invention du futur, la transition écologique s’impose aujourd’hui aux yeux ouverts de toutes et de tous. Et pour nous, paysannes et paysans, pour nous producteurs alimentaires et consom’acteurs, la mise en œuvre d’une nouvelle agriculture doit s’imposer comme un des leviers importants de cette transition écologique. Les scientifiques, économistes et sociologues appellent ce mouvement la repaysanisation ; et les militants du mouvement paysan nous appellent à la lutte pour le retour des paysans. Oui, une lutte, parce que la réaction se fait voir qui vise à liquider les paysans en imposant son modèle agro-industriel capitalistique.

Lors de notre assemblée générale du printemps 2015, nous avons convenu ensemble de consacrer nos ressources de réflexion et d’action à mieux cerner les exigences, les projets, les méthodes, de notre propre organisation. En bref, une refondation du mouvement d’action paysanne s’impose.

Pour y arriver, nous relisons et réécrivons nos fondamentaux ; nous organisons nos forces pour mieux monter aux barricades de la lutte paysanne, pour mieux organiser nos groupes de réflexion, d’action, de négociation. Nous devons identifier nos membres, nos sympathisants, nos partenaires, les groupements paysans et citoyens…
Nous construisons le faisceau d’idées directrices du changement pour l’agriculture paysanne du 21ième siècle ; elle se jouerait dans la rencontre entre la tradition et les savoirs paysans, l’intégration dans les filières de l’économie circulaire ( !) et l’invention agro-écologique.

Le Mouvement d’Action Paysanne et son école vous annoncent la tenue du prochain Conseil de la Saint-Eloi, autour du premier décembre prochain, la date et l’endroit restant à définir.

Une brève de Cyrille Verlinden