LE MAP

Pour une agriculture éthique et paysanne

Accueil > NOS POSITIONS > VIA CAMPESINA > Droits paysans > Déclaration universelle des droits des paysans

Déclaration universelle des droits des paysans

...une évidence !

samedi 17 octobre 2015, par Laurence

Depuis plusieurs années maintenant, la Via Campesina mène des campagnes de sensibilisation et de plaidoyer en faveur d’une déclaration des droits des paysans. Des années de démarches auprès de l’ONU, menée conjointement avec des associations soeurs telles que FIAN International et le CETIM, qui ont abouti en 2012 sur la création d’un groupe de travail intergouvernemental et sur le vote d’un mandat de négociation du texte ; mandat qui a été renouvelé en 2014 ouvrant sur une nouvelle session de négociations du groupe de travail intergouvernemental, en février dernier, pour réviser le projet de déclaration.

Si la proposition de déclaration reprend la plupart des propositions formulées par les organisations paysannes, la faible participation des représentants des états européens a été déplorée.
Vu l’attitude contre-productive des délégations européennes lors de ces négociations de février, il est apparu urgent à La Via Campesina et ses alliés, d’interpeller les délégations européennes sur le contenu important de la Déclaration. Se sont donc tenus, en juin dernier, à Genève, trois jours d’ateliers, rencontres et interpellation.
Le Mouvement d’Action Paysanne était présent au travers de son mandaterre, Vincent Delobel pour porter les voix et les droits des paysans d’ici et d’ailleurs.

Si les succès sont là, la pression ne peut être relâchée ! Le mandat de négociation de la Déclaration devra à nouveau être renouvelé par un vote à la prochaine session du Conseil des droits de l’homme en ce mois de septembre. Ce pourquoi FIAN et le MAP ont interpellé le gouvernement belge, le mois passé, au travers d’une lettre communément rédigée et co-signée par une trentaine d’associations appelant à une positionnement clair du gouvernement en faveur de la prolongation du mandat de négociation sur la Déclaration sur les droits des paysans et autres personnes travaillant dans les zones rurales.

En cas de vote positif, la prochaine session de négociation aura certainement lieu début 2016.

Le Mouvement d’Action Paysanne y sera et, entre-temps, continuera de lutter pour les droits des paysans !

En savoir plus  :

La déclaration des droits des paysannes et paysans

Le Communiqué sur la rencontre à Genève de juin 2015 (rédaction FIAN) : « oui, il y a des paysans en Europe et leurs droits doivent être protégés »
 
La lettre d’interpellation du gouvernement belge en faveur d’une prolongation du mandat de négociation